Traitement de la maladie à coronavirus (COVID-19)

Le CDC recommande à tous de porter des masques faciaux en tissu dans les lieux publics où il est difficile de maintenir une distance de 6 pieds avec les autres. Cela permettra de ralentir la propagation du virus à partir de personnes ne présentant pas de symptômes ou de personnes qui ne savent pas qu’elles ont contracté le virus. Il convient de porter des masques en tissu tout en continuant à pratiquer la distanciation physique. Les instructions pour fabriquer des masques à la maison se trouvent ici.
Note : Il est essentiel de réserver les masques chirurgicaux et les respirateurs N95 aux travailleurs de la santé.

Les vaccins et les options de traitement pour le COVID-19 sont actuellement étudiés dans le monde entier. Il existe des preuves que certains médicaments pourraient avoir le potentiel d’être efficaces en ce qui concerne la prévention de la maladie ou le traitement des symptômes du COVID-19.

Cependant, les chercheurs doivent effectuer des essais contrôlés randomisés chez l’homme avant que les vaccins potentiels et autres traitements ne soient disponibles. Cela peut prendre plusieurs mois ou plus.

Voici quelques options de traitement qui sont actuellement étudiées pour la protection contre le SRAS-CoV-2 et le traitement des symptômes du COVID-19.

Remdesivir

Le Remdesivir est un médicament antiviral expérimental à large spectre initialement conçu pour cibler Ebola.

Les chercheurs ont constaté que le remdesivir est très efficace pour combattre le nouveau coronavirus dans des cellules isolées.

Ce traitement n’est pas encore approuvé chez l’homme, mais deux essais cliniques de ce médicament ont été mis en œuvre en Chine. Un essai clinique a également été récemment approuvé par la FDA aux États-Unis.

Chloroquine

La chloroquine est un médicament utilisé pour combattre le paludisme et les maladies auto-immunes. Il est utilisé depuis plus de 70 ans et est considéré comme sûr.

Les chercheurs ont découvert que ce médicament est efficace pour combattre le virus SRAS-CoV-2 dans des études réalisées en tubes à essai.

Au moins 10 essais cliniques examinent actuellement l’utilisation potentielle de la chloroquine comme option pour combattre le nouveau coronavirus.

Lopinavir et ritonavir

Leopinavir et le ritonavir sont vendus sous le nom de Kaletra et sont conçus pour traiter le VIH.

En Corée du Sud, un homme de 54 ans a reçu une combinaison de ces deux médicaments et a eu une réduction significative de ses niveaux de coronavirus.

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), il pourrait y avoir des avantages à utiliser Kaletra en association avec d’autres médicaments.

APN01

Un essai clinique devrait bientôt commencer en Chine pour examiner le potentiel d’un médicament appelé APN01 pour combattre le nouveau coronavirus.

Les scientifiques qui ont développé l’APN01 au début des années 2000 ont découvert qu’une certaine protéine appelée ACE2 est impliquée dans les infections du SRAS. Cette protéine permettait également de protéger les poumons des lésions dues à la détresse respiratoire.

D’après des recherches récentes, il s’avère que le coronavirus 2019, comme le SRAS, utilise également la protéine ACE2 pour infecter les cellules chez l’homme.

L’essai randomisé à deux bras examinera l’effet du médicament sur 24 patients pendant 1 semaine. La moitié des participants à l’essai recevront le médicament APN01, et l’autre moitié recevra un placebo. Si les résultats sont encourageants, des essais cliniques plus importants seront réalisés.

Favilavir

La Chine a approuvé l’utilisation du médicament antiviral favilavir pour traiter les symptômes du COVID-19. Le médicament a été initialement développé pour traiter l’inflammation du nez et de la gorge.

Bien que les résultats de l’étude n’aient pas encore été publiés, le médicament s’est soi-disant montré efficace pour traiter les symptômes du COVID-19 dans un essai clinique sur 70 personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.