Rapport de cas

Un homme de 73 ans a présenté une gêne bilatérale au niveau des épaules. Bien que l’apparition de son inconfort semblait être associée à l’effort, il n’y avait pas de douleur thoracique. Un mois plus tard, une épreuve d’effort a reproduit la gêne à l’épaule mais à nouveau sans douleur thoracique. L’angiographie a montré une coronaropathie significative, le patient a donc été inscrit pour un pontage coronarien 2 mois plus tard.

La radiographie thoracique préopératoire de routine a montré de l’air libre intra-abdominal, la procédure de pontage a donc été annulée en attendant les investigations.

Le patient ne se plaignait pas de douleurs abdominales, de fièvre, de frissons, d’anorexie, de nausées ou de vomissements. Son abdomen était distendu et tympanique, mais il n’y avait pas de sensibilité ou de masses palpables.

La radiographie abdominale a montré une grande cavité centrale remplie de gaz occupant une grande partie de l’abdomen et déplaçant l’intestin grêle (Fig. 1).

FIG. 1. La radiographie montre une grande cavité remplie d’air occupant une grande partie de l’abdomen.

Par la suite, une fièvre est apparue (température corporelle 38,4°C). La numération leucocytaire était de 17,2 х 109/L, mais aucun organisme ne s’est développé à l’hémoculture. Des antibiotiques ont été commencés.

Une série gastro-intestinale supérieure avec un produit de contraste Gastrografin est apparue normale, mais une étude du gros intestin a montré une maladie diverticulaire sigmoïde avec un produit de contraste dans la cavité (figure 2). Le diagnostic différentiel était un diverticule géant du côlon ou un abcès secondaire à une diverticulite perforée.

FIG. 2. Le film abdominal montre une maladie diverticulaire et une grande masse (pointes de flèche) contenant du produit de contraste et déplaçant le gros intestin. La flèche indique un point de communication possible entre la masse kystique et le côlon sigmoïde.

La tomographie par ordinateur a confirmé la présence d’une grande cavité à paroi mince avec des niveaux air-fluide (Fig. 3) et une communication possible avec le côlon sigmoïde.

FIG. 3. La tomodensitométrie montre une cavité kystique à paroi mince avec des niveaux air-fluide et une communication possible avec le côlon sigmoïde (flèche).

La laparotomie a révélé une masse à paroi épaisse de 20 cm adhérant au mésocôlon transverse et à la racine du mésentère de l’intestin grêle. Elle était reliée au côlon sigmoïde et était remplie de pus et d’air. Une résection de Hartmann a été effectuée. La coloration de Gram des tissus prélevés sur la masse n’était pas contributive, mais des organismes coliformes se sont développés en culture. L’examen pathologique a confirmé que le kyste était une cavité abcédée contenant du matériel végétal compatible avec le contenu intestinal. Les résultats dans le côlon sigmoïde étaient compatibles avec une diverticulite perforée.

La douleur à l’épaule du patient à l’effort a diminué de manière significative après l’opération. Au vu de l’amélioration de ses symptômes, le pontage coronarien a été reporté.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.