La chirurgie plastique est-elle sûre pour tout le monde ?

La chirurgie plastique en elle-même est sûre pour la majorité des patients que nous voyons. La chirurgie plastique, cependant, n’est pas différente de tout autre type d’intervention chirurgicale en ce sens que les patients doivent être présélectionnés avant de subir une intervention. Tous nos patients sont soumis à une anamnèse et à un examen physique formels, ainsi qu’à un ensemble complet de tests de laboratoire avant l’anesthésie générale. Les patients font l’objet d’un dépistage des conditions médicales systémiques qui peuvent inclure l’hypertension, le diabète, l’asthme et toute autre condition médicale qui doit être autorisée pour l’anesthésie générale. Les patientes qui subissent une chirurgie d’augmentation ou de reconstruction mammaire doivent passer des mammographies à l’âge de 35 ans ou des échographies à un âge plus précoce en cas d’antécédents familiaux importants ou de diathèse de cancer du sein. La majorité de nos jeunes patientes seront soumises à un simple examen médical avec des analyses de laboratoire, notamment une numération de l’hémoglobine, une numération des globules blancs, un bilan de coagulation pour évaluer les possibilités d’hémorragie, ainsi qu’un test bêta hCG pour vérifier que la patiente n’est pas enceinte. Les patients âgés de plus de 45 ans doivent également subir un ECG à 12 dérivations pour évaluer le risque cardiaque. En général, la chirurgie plastique est très sûre lorsqu’elle est pratiquée par des chirurgiens plastiques et reconstructeurs certifiés par le conseil d’administration, dans un centre de chirurgie agréé et avec un anesthésiste approprié. Mais une fois encore, chaque patient doit être considéré au cas par cas et doit être autorisé avant de subir une chirurgie plastique, pas plus que toute autre opération.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.