Inspectah Deck

Hunter a développé une personnalité décontractée et tranquille qu’il a portée dans son personnage de scène, comme un contrepoids discret aux pitreries de Method Man, Ol’ Dirty Bastard et RZA, référencé par Method Man à la fin du morceau  » Can it Be All So Simple ? » sur le premier album du Wu-Tang, Enter the Wu-Tang (36 Chambers):

Inspectah Deck, il est comme ce mec qui va s’asseoir et te regarder te jouer et tout ça, pas vrai ? Et te voir t’asseoir là et savoir que tu mens ; et il t’emmènera au tribunal après ça, parce qu’il est l’Inspectah.

Malgré cette personnalité discrète, Inspectah Deck a maintenu un profil relativement élevé, puisqu’il était le deuxième membre le plus présent sur l’album, et qu’il a fourni des couplets très acclamés pour les singles  » C.R.E.A.M., »Protect Ya Neck », « Wu-Tang Clan Ain’thing ta Fuck Wit » et « Da Mystery of Chessboxin' ». Dans les années qui suivent, Hunter apparaît sur plusieurs projets solo des membres du Wu-Tang, dont Tical de Method Man (1994), Only Built 4 Cuban Linx… de Raekwon (1995), Liquid Swords de GZA (1995) et Ironman de Ghostface Killah (1996). Sur le deuxième album du groupe Wu-Tang, Wu-Tang Forever (1997), Deck a produit le titre « Visionz » et a contribué à un titre solo, « The City », tout en écrivant l’un des vers les plus acclamés par la critique dans le hip-hop sur le single à succès du groupe, « Triumph ». Il a également réalisé des productions pour certains de ses collègues du Wu, notamment « Elements » et « Spazzola » pour l’album Tical 2000 de Method Man : Judgement Day (1998), « Kiss of a Black Widow » pour RZA as Bobby Digital in Stereo (1998), et la piste titre pour Beneath the Surface (1999) de GZA.

Carrière soloEdit

Inspectah Deck devait à l’origine figurer sur le titre « Got My Mind Made Up » de 2Pac pour son album All Eyez on Me avec Lady of Rage, cependant les deux artistes ont été coupés à la demande de Shakur. La chanson a ensuite été interprétée par Tha Dogg Pound, Redman et Method Man, membre du Wu-Tang Clan et compagnon de Deck. Bien que son couplet ait été coupé, on peut l’entendre à la fin de la chanson dire « INS the rebel » avant que la chanson ne s’éteigne. La sortie de son premier album, Uncontrolled Substance, était initialement prévue pour la fin de l’année 1997, mais elle a été retardée à plusieurs reprises en raison d’une inondation dans le sous-sol du studio du producteur RZA, qui a détruit plus d’une centaine de beats, y compris tous les instrumentaux réalisés pour l’album. En septembre 1999, Uncontrolled Substance est sorti, avec davantage de productions de Deck et des apparitions de plusieurs affiliés moins connus. L’album a reçu des critiques généralement favorables de la part des critiques musicaux, mais n’a pas réussi à obtenir la réception atteinte par les projets solo précédents du Wu-Tang. Peu de temps après cette sortie, Deck est revenu dans le giron du Wu-Tang pour les albums du groupe The W (2000), et Iron Flag (2001).

En 2003, Inspectah Deck a sorti son deuxième album studio, The Movement, dont il déclarera plus tard qu’il n’a pas été à la hauteur de ses attentes, et en 2006, il a sorti The Resident Patient, destiné à être une préquelle de The Movement. En 2007, le rappeur se réunit à nouveau avec le Wu-Tang Clan pour enregistrer l’album collectif 8 Diagrams. Avec Raekwon et Ghostface Killah, Inspectah Deck a pris part à la controverse, déclenchée lorsque plusieurs membres du groupe ont dénoncé le contrôle artistique étroit exercé par RZA sur l’album, en défendant l’album de Ghost, The Big Doe Rehab. À propos de ces désaccords, Deck a déclaré dans une interview :

J’ai l’impression que nous devons leur donner un album plus récent et meilleur comme le nouvel album de Ghost. Je ne dis pas non plus que c’est la vérité. Je dis juste que son album sonne comme ce à quoi un album du Wu-Tang devrait ressembler, mais c’est lui tout seul.

A peu près à la même époque, il annonce deux nouveaux projets : un album appelé Czarface en tant que nouvelle collaboration avec 7L & Esoteric de Boston, avec le légendaire DJ Premier, et son album solo à venir The Rebellion, confirmant la production de RZA et des Wu-Elements ; il est maintenant prévu pour venir après The Resident Patient II, et serait son dernier album en tant qu’artiste solo.

Le 23 mars 2010, Inspectah Deck a publié son troisième album solo Manifesto, qui comprend des apparitions en tant qu’invité de Raekwon, Cormega, Termanology, Planet Asia, Cappadonna, Kurupt et Billy Danze de M.O.P.. En 2008, une mixtape intitulée The Resident Patient II a fait l’objet d’une fuite sur Internet ; elle contient des morceaux originaux, ainsi que des freestyles sur des chansons d’autres artistes. Inspectah Deck a déclaré dans une interview que The Manifesto était censé être la suite intégrale initialement annoncée, Resident Patient II.

Depuis le début de 2010, Inspectah Deck a commencé à travailler sur Czarface et The Rebellion, et a exprimé son intérêt à travailler avec plusieurs membres du Wu-Tang, ainsi que Snoop Dogg, E-40, Nas et Jadakiss sur l’album. Il a mentionné dans une interview avec Conspiracy Radio qu’il ne se retirera des albums solo que si les fans ne montrent pas leur soutien pour The Manifesto et The Rebellion. Il a également mentionné son projet de sortir un album instrumental de sa propre production, intitulé The Bodyrock Volume 1, qui s’inspire des albums instrumentaux sortis par Alchemist, Ayatollah, et Pete Rock. Le 11 février 2013, dans une interview avec HipHopDX, Inspectah Deck a déclaré qu’il avait également un prochain album avec le producteur Agallah en préparation, et a confirmé plus tard au cours de cette année qu’il avait renommé son album « The Rebellion » en Rebellion 2013. Il a récemment confirmé via Twitter qu’il a de nouveau changé le nom de son dernier album en Uncontrolled Substance II, une suite de son premier album ; qui sera produit principalement par RZA avec The Wu-Elements.

Après avoir travaillé avec The Wu-Tang Clan sur leur sixième album studio A Better Tomorrow, il s’est reformé avec 7L & Esoteric pour un autre album de Czarface intitulé Every Hero Needs a Villain, qui est sorti en juin 2015, et à nouveau en 2016 pour le troisième album de Czarface, A Fistful of Peril, après que Marvel Entertainment les ait contactés pour enregistrer un titre pour leur web-série Black Panther.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.