Gardez votre calme ! Comment stopper les crises de nerfs dans leur élan

Trop de choses à faire. Une contrariété après l’autre. Des déceptions inattendues. « Un service client » qui ne fournit aucun service.

De petits tracas quotidiens peuvent entraîner des émotions négatives difficiles à gérer. La tension s’accumule, et la prochaine chose que vous savez… MELTDOWN !

Pour certains, une fusion signifie fondre en larmes. Pour d’autres,

l’article continue après la publicité
Source : Image par Chirod Rathod, CC 2.0, commons. Wikimedia.org

c’est une expression de colère incontrôlée. Pour d’autres encore, c’est être un crétin sarcastique. Dans tous les cas, il n’est pas agréable de réaliser que l’on vient de faire une crise de colère d’adulte.

Pour prévenir les crises de colère dues aux frustrations quotidiennes, essayez les 12 stratégies ci-dessous. (Remarque : si vous avez de graves problèmes de colère ou des problèmes psychologiques connexes, c’est une autre histoire. Consultez un thérapeute pour obtenir de l’aide.)

Prévenir les fondus avant qu’ils ne commencent

Changer votre attitude et vous préparer avant les situations difficiles peut souvent être suffisant pour prévenir les fondus. Essayez les trois tactiques ci-dessous :

1. Identifiez vos situations déclencheuses de fondus et établissez un plan.

Le fait de vous connaître et de connaître vos faiblesses peut souvent vous aider à éviter les situations frustrantes avant qu’elles ne se produisent. Par exemple, je sais qu’un de mes points faibles est de faire face à la technologie. Je déteste admettre combien de fois j’ai été impoli ou trop exigeant dans ces situations. Désormais, lorsque j’apporte mon ordinateur en réparation, je fais une liste de mes préoccupations et de mes questions et je me rappelle même d’être poli et respectueux envers les techniciens. La même technique peut fonctionner dans le cabinet du médecin ou avant un entretien avec un proche. Rappelez-vous votre objectif : ce n’est pas de fulminer, c’est de résoudre un problème spécifique.

A un niveau plus profond, demandez-vous pourquoi vous laissez les petites choses vous déprimer si souvent. La réponse pourrait résider dans un sentiment inapproprié de droit – que vous êtes spécial et que ces choses ne devraient pas vous arriver. Ou peut-être avez-vous la conviction que la vie devrait se dérouler sans accroc tout le temps. Remettez en question ces croyances !

article continue après la publicité

2. Comprenez pourquoi les tracas quotidiens sont si dérangeants.

Ce n’est pas seulement vous. Il y a une bonne raison pour laquelle de nombreuses personnes perdent leur calme face à de petits irritants.

Dans son livre The Stress-Proof Brain, l’experte en stress Melanie Greenberg explique pourquoi les facteurs de stress quotidiens peuvent parfois être plus toxiques que les événements majeurs de la vie. Selon Mme Greenberg, les tracas quotidiens érodent votre tranquillité d’esprit parce qu’ils surviennent fréquemment et s’accumulent si rapidement que vous n’avez peut-être pas le temps de vous remettre d’un seul d’entre eux. Comme vous êtes peut-être déjà épuisé d’avoir fait face à un événement plus grave, le nouveau facteur de stress, aussi minuscule soit-il, ressemble à la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

3. Apprenez à connaître vos signaux de stress uniques.

Apprenez de vos précédentes crises d’effondrement. Quels sont les premiers indices que vous êtes sur le point de perdre la tête ? Y a-t-il des signes physiques – un rythme cardiaque rapide ou une respiration accélérée, par exemple ? Y a-t-il des signes émotionnels – des propos colériques et moralisateurs sur les autres, par exemple ? Si oui, reconnaissez ces signaux d’alarme et utilisez les stratégies ci-dessous.

Dans la situation

Disons que vous sentez que vous pourriez dérailler et que vous devez vous reprendre en main. Voici comment vous remettre sur la bonne voie :

4. réévaluer.

Dites-vous que cette petite situation est un défi, pas un problème.

5. Soyez réaliste.

La frustration est le sentiment qui résulte lorsque vous êtes empêché d’atteindre vos objectifs. L’antidote : Le réalisme. Adaptez vos attentes au jour où vous aurez une panne technologique, où votre enfant tombera malade ou où un événement imprévu se produira.

L’article se poursuit après la publicité

6. Prenez de grandes respirations.

Si vous vous rendez compte que votre réponse au stress monte, prenez la décision de prendre des respirations profondes pour ralentir votre respiration. Cette décision même vous aidera à réduire votre stress et à garder le contrôle.

7. Demandez avec assurance ce dont vous avez besoin à l’autre personne.

Vous avez passé en revue vos propres faiblesses au n°2 ci-dessus. Le cas échéant, demandez directement ce dont vous avez besoin. Par exemple :  » Je ne suis pas très doué pour les questions techniques. Pourriez-vous m’apprendre à résoudre ce problème à l’avenir ? » L’utilisation des compétences d’affirmation de soi vous aidera à vous exprimer tout en respectant l’autre personne.

8. Ayez quelques mantras utiles en tête.

Pour un moyen rapide de réorienter votre pensée, utilisez un mantra. Créez le vôtre ou répétez l’un de ces dictons simples aussi souvent que nécessaire :

  • Ne transpirez pas les petites choses.
  • Je vais résoudre ce problème, d’une manière ou d’une autre.
  • Je peux m’en occuper.
  • Nous pouvons nous arranger.
  • Les choses prennent simplement du temps.

9. HALT!

« HALT » est un acronyme pour « Ne vous laissez jamais avoir trop faim, trop en colère, trop seul ou trop fatigué », une devise de la tradition des 12 étapes. Si vous avez besoin de HALT, parlez à un ami, mangez quelque chose, ou trouvez un moyen d’obtenir un peu de R & R. Rappelez-vous que faire des pauses vous rendra en fait plus productif à long terme, comme décrit dans ce blog.

article continue après la publicité

10. Apaisez-vous avec un discours intérieur bienveillant.

Lorsque vos émotions deviennent incontrôlables, essayez un peu d’auto-compassion.Dites-vous, par exemple : « Oui, c’est difficile, mais ça ne prendra qu’un peu plus de temps. Tiens bon ». « Vous vous débrouillez bien. Continue. » « Tu fais du mieux que tu peux ».

11. Faites preuve d’empathie envers l’autre. Si une interaction est difficile pour vous, elle l’est probablement aussi pour l’autre personne. Traitez-la avec respect et donnez-lui un peu d’empathie. Exemple : « Cela doit être fastidieux de devoir expliquer la même chose encore et encore. »

Quand tout le reste échoue

12. Excusez-vous.

Disons-le, vous ne pouvez pas être parfait et parfois vous vous comporterez comme un con. Lorsque cela se produit, excusez-vous ! Pour un vendeur, un simple « Je suis désolé d’avoir perdu mon sang-froid » suffira. Pour les personnes importantes, y compris les conjoints et les collègues, de bonnes excuses doivent être sincères et apaiser l’autre personne. Pour savoir comment faire, consultez nos experts en PT, Guy Winch ici et Harriet Lerner ici.

Le message à emporter

À moins que vous ne soyez un saint ou un sage, vous aurez des crises de colère de temps en temps. Prévenez-les, faites mieux face, ou apprenez à vous excuser lorsque vous avez maltraité quelqu’un. Éventuellement, vous développerez une « mèche » plus longue et ressentirez une fierté durement gagnée de pouvoir rester calme, frais et dispos au milieu de la plupart des frondes et des flèches de la vie quotidienne.

© Meg Selig, 2017

Si vous avez aimé ce blog, vous voudrez peut-être lire ces blogs connexes:

Selig, M. « Comment les pauses au travail vous aident-elles ? 5 réponses surprenantes »

Winch, G. « Les cinq ingrédients d’une excuse efficace »

Lerner. H. « Les neuf règles pour de vraies excuses »

Greenberg, M. « Trouver un soulagement au stress des tracas quotidiens de la vie »

Selig, M. « L’habitude de l’affirmation de soi »

Pour plus de blogs de Meg Selig, faites défiler vers le bas de cette page. Pour plus d’anecdotes sur la santé, le bonheur et les habitudes, suivez-moi sur Facebook, Twitter ou LinkedIn en défilant jusqu’à ma photo et en cliquant sur l’icône appropriée. Merci de votre intérêt pour le blog Changepower!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.